Page d accueil

Spécialiste des nouvelles & commentaires

De l’Atlantique au Pacifique

De l’Atlantique au Pacifique... ⚓️?
Merveilleux moments avec l’équipage de Race for Water (ancien PlanetSolar) lors du passage du Canal de Panama. Le navire multi énergies (solaire, hydrogène et kite) poursuit désormais sa navigation autour du globe pour lutter contre les déchets plastiques dans les océans. Merci pour l’accueil si chaleureux, bonne nav et à très bientôt! ???? #R4W

Si on t'organise une vie bien dirigée

Si on t'organise une vie bien dirigée
Où tu t'oublieras vite
Si on te fait danser sur une musique sans âme
Comme un amour qu'on quitte
Si tu réalises que la vie n'est pas là
Que le matin tu te lèves
Sans savoir où tu vas
Resiste!

Rendez-vous sur la page du Prix littéraire Mille Saisons pour suivre notre actualité du moment, les salons et les festivafs auxquels nous...

Rendez-vous sur la page du Prix littéraire Mille Saisons pour suivre notre actualité du moment, les salons et les festivafs auxquels nous participons cette année 2018 : https://www.facebook.com/Editions.Mille.Saisons

Exposition «Détenues » par Bettina Rheims

Exposition «Détenues » par Bettina Rheims.
Série de portraits de femmes incarcérées auxquelles la photographe a «tenté de leur offrir un moment hors de ce temps-là.»
Avec les encouragements de Robert Badinter.

A l’EM Lyon, Laurent Wauquiez et les étudiants ont aussi parlé d’Aristote et de Saint Augustin ! , Dès samedi, je m’inquiétais de ce...

A l’EM Lyon, Laurent Wauquiez et les étudiants ont aussi parlé d’Aristote et de Saint Augustin !
Dès samedi, je m’inquiétais de ce lynchage médiatique et de ces sujets dont les médias s’emparent avec véhémence, pour les oublier et passer à autre chose.
Le crime de la parole libre et du courage politique !
« Tout ce qui ne tue pas me rend plus fort »
Nietzsche.

Après quelques jours d’articles et de commentaires sur le testament de Johnny Hallyday, avec leur part de pathos et d’approximations juridiques,...

Après quelques jours d’articles et de commentaires sur le testament de Johnny Hallyday, avec leur part de pathos et d’approximations juridiques, l’on va se faire rebattre les oreilles avec les prétendus propos off de Laurent Wauquiez !!!
Je respecte la presse, j’utilise les réseaux sociaux comme la plupart d’entre nous, mais tout cela devient ridicule.
Attendons quelques jours, et nous aurons changé de sujet !

Dans le cadre des rencontres de Saint Mandé, à l’invitation de Tiffany Culang, tables rondes sur les femmes et la précarité, les femmes et les...

Dans le cadre des rencontres de Saint Mandé, à l’invitation de Tiffany Culang, tables rondes sur les femmes et la précarité, les femmes et les professions libérales, les femmes et l’entreprise.
Vaste et intéressant programme!
Avec la participation de Charlotte Libert-Albanel, Maire de Vincennes, pour son témoignage sur les femmes et la politique: «Aux femmes en charge de mandat, il est de notre responsabilité d’ouvrir la voie».

Sociologie de la bibliothèque de classe en free access, Au fond de ma classe, il y a une étagère double qui contient en gros tout ce que je...

Sociologie de la bibliothèque de classe en free access
Au fond de ma classe, il y a une étagère double qui contient en gros tout ce que je reçois de SP d'éditeurs scolaires "les nouveaux classiques machins" et des éditeurs jeunesse, parfois adultes quand je juge que c'est lisible à 13 ans.
Scrineo, Syros, Magnard etc etc. ça donne une masse assez conséquente qui ne cesse de croître.
C'est donc par définition, une bib où toutes les nouveautés SFF jeunesse croisent Maupassant, Mérimée et Balzac, et sans doute plus "à la pointe" que même la médiathèque à côté.
Mes élèves ont le droit d'aller y piocher, que ce soit pour passer le temps en attendant leurs camarades, choisir un roman pour leur fiche de lecture, le prendre tout court pour le plaisir. Aucune permission à demander sauf celle de se lever. Je ne regarde jamais qui prend quoi.
Et know what ?
Je suis très déçue.
J'attends toujours qu'on me les VOLE.
Mais non ils reviennent toujours, y'en a même des nouveaux pas à moi qui arrivent.
Les seuls qui oublient parfois de rendre, ce sont les bobos, mais j'en ai eu un juste avant les vacances qui est reviendu de son lycée exprès un mercredi à 11H m'en redonner un, ça faisait un an qu'il l'avait.
La racaille, c'est plus ce que c'était.

Elle 1 ( la même ) ( commentaire sur Roméo et Juliette, scène début du balcon) :, -- J'aime pas du tout cette manière qu'ils ont de parler tous...

Elle 1 ( la même ) ( commentaire sur Roméo et Juliette, scène début du balcon) :
-- J'aime pas du tout cette manière qu'ils ont de parler tous seuls. Je sais que c'est obligé au théâtre pour savoir ce qu'ils pensent mais j'aime pas : on dirait qu'ils sont tout le temps sur le portable avec leurs potes"

A l’EM Lyon, Laurent Wauquiez et les étudiants ont aussi parlé d’Aristote et de Saint Augustin !, Dès samedi, je m’inquiétais de ce...

A l’EM Lyon, Laurent Wauquiez et les étudiants ont aussi parlé d’Aristote et de Saint Augustin !
Dès samedi, je m’inquiétais de ce lynchage médiatique et de ces sujets dont les médias s’emparent avec véhémence, pour les oublier et passer à autre chose.
Le crime de la parole libre et du courage politique !
« Tout ce qui ne tue pas me rend plus fort »
Nietzsche.

Après quelques jours d’articles et de commentaires sur le testament de Johnny Hallyday, avec leur part de pathos et d’approximations juridiques,...

Après quelques jours d’articles et de commentaires sur le testament de Johnny Hallyday, avec leur part de pathos et d’approximations juridiques, l’on va se faire rebattre les oreilles avec les prétendus propos off de Laurent Wauquiez !!!
Je respecte la presse, j’utilise les réseaux sociaux comme la plupart d’entre nous, mais tout cela devient ridicule.
Attendons quelques jours, et nous aurons changé de sujet !

Dans le cadre des rencontres de Saint Mandé, à l’invitation de Tiffany Culang, tables rondes sur les femmes et la précarité, les femmes et les...

Dans le cadre des rencontres de Saint Mandé, à l’invitation de Tiffany Culang, tables rondes sur les femmes et la précarité, les femmes et les professions libérales, les femmes et l’entreprise.
Vaste et intéressant programme!
Avec la participation de Charlotte Libert-Albanel, Maire de Vincennes, pour son témoignage sur les femmes et la politique: «Aux femmes en charge de mandat, il est de notre responsabilité d’ouvrir la voie».

"

"...The sex trade is built on colonialism and racism, as well as misogyny. Whether it is the overrepresentation of African American girls and women in prostitution in the US, or the targeting of indigenous and native women and girls in countries such as Australia, New Zealand and Canada, it is clear that rich, powerful, white men consider it their 'right' to use such women and girls as commodities."
" Oxfam is supposed to put vulnerable women and children at the centre of its efforts, and yet some of the organisation’s most senior male officials appear to have done the opposite. It is nothing short of a disgrace that prostitution apologists somehow create a defence of these vile sexual predators by suggesting that the women and girls lured into the sex trade are somehow making a “choice”, and are “professionals” doing a “job”. These women and girls are being abused and exploited by men who are paid huge salaries to make their lives less horrendous. "

Mais c’est encore lorsqu’il s’alimente que l’esclave moderne illustre le mieux l’état de décrépitude dans lequel il se trouve

Mais c’est encore lorsqu’il s’alimente que l’esclave moderne illustre le mieux l’état de décrépitude dans lequel il se trouve. Disposant d’un temps toujours plus limité pour préparer la nourriture qu’il ingurgite, il en est réduit à consommer à la va-vite ce que l’industrie agro-chimique produit. Il erre dans les supermarchés à la recherche des ersatz que la société de la fausse abondance consent à lui donner. Là encore, il n’a plus que l’illusion du choix. L’abondance des produits alimentaires ne dissimule que leur dégradation et leur falsification. Il ne s’agit bien notoirement que d’organismes génétiquement modifiés, d’un mélange de colorants et de conservateurs, de pesticides, d’hormones et autres inventions de la modernité. Le plaisir immédiat est la règle du mode d’alimentation dominant, de même qu’il est la règle de toutes les formes de consommation. Et les conséquences sont là qui illustrent cette manière de s’alimenter.
Mais c’est face au dénuement du plus grand nombre que l’homme occidental se réjouit de sa position et de sa consommation frénétique. Pourtant, la misère est partout où règne la société totalitaire marchande. Le manque est le revers de la médaille de la fausse abondance. Et dans un système qui érige l’inégalité comme critère de progrès, même si la production agro-chimique est suffisante pour nourrir la totalité de la population mondiale, la faim ne devra jamais disparaitre.
L’autre conséquence de la fausse abondance alimentaire est la généralisation des usines concentrationnaires et l’extermination massive et barbare des espèces qui servent à nourrir les esclaves. Là se trouve l’essence même du mode de production dominant. La vie et l’humanité ne résistent pas face au désir de profit de quelques uns.
(De la servitude moderne)

Un pavé dans la mare !, " Un puissant déboulonnage de l’argumentaire fallacieux de ceux qui affirment que la non-violence est la seule méthode...

Un pavé dans la mare !
" Un puissant déboulonnage de l’argumentaire fallacieux de ceux qui affirment que la non-violence est la seule méthode acceptable de lutte face à la violence du capitalisme et de l’État. "

End:Civ examine la dépendance de notre culture à la violence systémique et l’exploitation environnementale, et enquête sur l’épidémie de...

End:Civ examine la dépendance de notre culture à la violence systémique et l’exploitation environnementale, et enquête sur l’épidémie de sites empoisonnés et de nations en état de choc en résultant. Basé en partie sur Endgame, le livre au succès retentissant écrit par Derrick Jensen, End:Civ pose la question: « Si ton pays se faisait envahir par des extraterrestres qui coupaient les forêts, qui empoisonnaient l’eau et l’air et contaminaient les réserves de nourriture, résisterais-tu ? »
Les causes profondes des effondrements de civilisations sont habituellement la surexploitation des ressources. Alors que nous écrivons ces mots, le monde agonise en raison d’un chaos économique, du pic pétrolier, du changement climatique, de la dégradation de l’environnement et de l’agitation politique. Tous les jours, les Unes nous parlent d’histoires de scandales et de trahison de la confiance du peuple. Nous n’avons même pas à exiger avec indignation la fin du système mondial actuel : il semble déjà se désagréger.
Cependant, des actes de courage, de compassion et d’altruisme abondent, même dans les endroits les plus affectés. En documentant d’une part, la résistance de ceux et celles qui sont le plus touchés par la guerre et la répression, et d’autre part, l’héroïsme de ceux et celles qui vont de l’avant pour confronter la crise la tête haute, End:Civ présente une piste pour sortir de cette folie dévorante et aller vers un avenir plus sain.
End:Civ présente des entrevues avec Paul Watson, Waziyatawin, Gord Hill, Michael Becker, Peter Gelderloos, Lierre Keith, James Howard Kunstler, Stephanie McMillan, Qwatsinas, Rod Coronado, et John Zerzan, entre autres.
Le film en Version Originale sous-titrée Français:

Green is the colour of money

Green is the colour of money. Le vert est la couleur de l'argent.
Petite mise au point instructive. Voir notamment ce que fut Greenpeace, entre autres ONG, et ce qu'elle est devenue.

[Etat surveillance] Le 28 novembre 2017, deux enseignantes du lycée Jean-Macé, ainsi que deux accompagnateurs, emmènent une soixantaine...

[Etat surveillance] Le 28 novembre 2017, deux enseignantes du lycée Jean-Macé, ainsi que deux accompagnateurs, emmènent une soixantaine d’élèves déjeuner à la cantine de la Maison de la Grève, dans le cadre d’une semaine de sensibilisation sur question de l’économie sociale et solidaire. Ce qu’ils ignoraient certainement c’est que le lieu fait l’objet d’une surveillance constante des services de renseignement. En effet, les différentes tendances de la contestation rennaise s’y rencontrent régulièrement, et le lieu serait même en lien avec la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Evidemment, la visite de cette soixantaine d’adolescents n’échappe pas aux fins limiers du renseignement territorial qui rédigent immédiatement un rapport sur cette sortie scolaire subversive qu’ils font remonter à la préfecture et au rectorat. [1] Dans leur rapport les agents précisent que les enseignantes sont « inconnues des services de police », mais alertent sur le possible « endoctrinement » auquel pourrait aboutir une telle sortie. A leurs yeux il pourrait s’agir de « former des bataillons de zadistes ».

" La colonisation, les massacres de combattants et de civils, fusillés, noyés, gazés, les terres volées, les tortures, les humiliations, le...

" La colonisation, les massacres de combattants et de civils, fusillés, noyés, gazés, les terres volées, les tortures, les humiliations, le fouet, la chicote, les Codes racistes oubliés des livres d’histoire (Code noir de Louis XIV, Code de l’indigénat en 1881), les villages brûlés, les plantations et les récoltes détruites, les famines organisées, les déportations et les camps de regroupement, les hommes jetés vivants des avions, les mutilations de cadavres, les cimetières profanés, les squelettes utilisés pour remblayer les routes et voies ferrées ou servir d’engrais en agriculture ou pour le raffinage du sucre à Marseille, tout cela a été justifié essentiellement par la concurrence entre états impérialistes (Angleterre, France, Allemagne notamment), par la mission « civilisatrice », par les nécessités de l’expansion du commerce et de l’industrie, par l’exportation des pauvres (considérés comme un trop plein de main d’œuvre) et des plus rebelles parmi les classes « dangereuses » (la colonisation pour éviter la révolution sociale). Pour cela, cause et conséquence, il fallait que l’ensemble de la société soit imprégné d’un racisme qui permette de considérer les colonisés comme des êtres inférieurs."

Le projet de loi sur la sélection à l'Université voté par 49 députés sur 66 présents après avoir été mis en place de fait dans les...

Le projet de loi sur la sélection à l'Université voté par 49 députés sur 66 présents après avoir été mis en place de fait dans les établissements. Rapelons que la FAGE, fédération syndicale étudiante qui jusque là soutenait le projet avec le SGEN-CFDT, vient tout juste de retirer son soutien à la réforme, après l'amendement voté au Sénat sous pression des députés Les Républicains, soumettant le nombre de place en Licence aux taux de réussite et d'insertion professionnelle des filières concernées. Ce projet soumet les formations jadis générales aux besoins du marché et se retrouve donc avec presque tous les syndicats contre lui. Après cela et même s'il s'agit d'un passage en seconde lecture, il sera ensuite difficile de nous parler de démocratie.

Derniers avis