Page d accueil

Spécialiste des nouvelles & commentaires

Nous avons la chance et la responsabilité historiques de vivre en plein coeur de la 6ème extinction de masse des espèces vivantes sur Terre

Nous avons la chance et la responsabilité historiques de vivre en plein coeur de la 6ème extinction de masse des espèces vivantes sur Terre.
La plus rapide et brutale que notre planète aie jamais connu depuis sa création, depuis... des milliards d'années.
Nous sommes tous témoins et acteurs de ce terrible saccage, "en direct", dont nul ne saurait dire avec sérieux si l'homme fera partie des espèces survivantes, dans seulement quelques décennies.
C'est à l'aune de cette réalité que l'on doit interroger la décision du gouvernement du Kenya.
Ultime soubresaut de l'intelligence humaine face à sa fin programmée?
Car au delà du symbole qu'est la disparition des grands mammifères, en France et ailleurs, la dévastation parmi les insectes, batraciens, oiseaux, et même lombrics est de très loin supérieure et inquiétante. Car c'est d'eux que dépend la vie et la survie de nos enfants, ils sont d'ores et déjà en danger direct, et seul un inconscient, aussi riche soit-il, pourrait prétendre que sa descendance est assurée quand celle des abeilles et lombrics ne l'est pas.

Cet événement se veut une occasion de partager et d’échanger autour du thème du jardinage, de la paysannerie, de l’autonomie et de...

Cet événement se veut une occasion de partager et d’échanger autour du thème du jardinage, de la paysannerie, de l’autonomie et de l’entraide. Au cœur de cette journée, un troc de semences paysannes, de plants, de greffons, d’arbres et d’outils de jardinage donnant l’occasion aux particuliers, professionnels et associations du Cap Corse et d'ailleurs, engagés dans la préservation de la culture paysanne et le respect du vivant de se rencontrer.
A ce troc, se grefferont des ateliers (ou démonstrations) de savoir-faire traditionnels et autonomisants, un petit marché de producteurs (productions locales, artisanales et naturelles), ainsi que des stands associatifs.
Une balade "plantes sauvages" et trois conférences rythmeront la journée. Ces présentations seront en lien avec le savoir paysan : connaissance des arbres fruitiers à travers l'expérience des Jardins d'Avapessa (Balagne) ; connaissance des plantes sauvages et de leurs propriétés ; l'entretien respectueux des arbres et la gestion des "déchets verts" ; les semences paysannes, la gestion des communs & la souveraineté alimentaire.

Dans le cadre de nos activités d'édition et publication de livres, nous proposons, via Editions LIBRE (maison d'édition basée à Paris), un stage...

Dans le cadre de nos activités d'édition et publication de livres, nous proposons, via Editions LIBRE (maison d'édition basée à Paris), un stage de 3 mois, pour cet été, à celui ou celle que cela intéresse de nous aider dans nos projets éditoriaux à venir (des traductions, des rééditions, etc.). Si la critique sociale et écologique radicale t'intéresse, n'hésite pas ! Plus de renseignements dans le document ci-après :
http://editionslibre.org/…/Stage-Editorial-Editions-LIBRE.p…

"

"... le déclin des oiseaux en milieu agricole s’accélère et atteint un niveau proche de la catastrophe écologique. En 2018, de nombreuses régions de plaines céréalières pourraient connaître un printemps silencieux (« Silent spring ») annoncé par l’écologue américaine Rachel Carson il y a 55 ans à propos du tristement célèbre DDT interdit en France depuis plus de 45 ans."

Bienvenue dans la monoculture mondialisée

Bienvenue dans la monoculture mondialisée. Celle dont Lévi-Strauss parlait quand il écrivait, dans Tristes Tropiques, que : « L’humanité s’installe dans la monoculture ; elle s’apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave. Son ordinaire ne comportera plus que ce plat. » Celle qui précipite actuellement une sixième extinction de masse, qui ravage les milieux naturels par le biais de son agriculture, de son extractivisme, et de ses activités industrielles, et qui pollue tout ce qu’elle n’a pas encore détruit.

Hey

Hey. J'me suis encore fait voler 4 pizza-pochettes over the weekend à la job.
C'EST LA GUERRE.Hey. J'me suis encore fait voler 4 pizza-pochettes over the weekend à la job.
C'EST LA GUERRE.

Hey c'est vraiment hot de voir de quoi vous auriez l'air si vous étiez du sexe opposé

Hey c'est vraiment hot de voir de quoi vous auriez l'air si vous étiez du sexe opposé.Hey c'est vraiment hot de voir de quoi vous auriez l'air si vous étiez du sexe opposé.

Mon MVP Dear Lola (beatmaker/producer émérite) vient de sortir un nouveau EP via un petit jeu vidéo qu'il a conçu! Check it out, y'a ben du...

Mon MVP Dear Lola (beatmaker/producer émérite) vient de sortir un nouveau EP via un petit jeu vidéo qu'il a conçu! Check it out, y'a ben du travail là dedans pis c'est un bon throwback à Miniclip, back in the days.
lolasroom-com.stackstaging.com <3

Depuis quelques jours, j'me suis lancé sur un gros projet pour moi

Depuis quelques jours, j'me suis lancé sur un gros projet pour moi... Ça fait longtemps que ça me trotte dans la tête et qu'on m'encourage à le faire, mais ces temps-ci j'suis motivé pis inspiré fa'que... J'ai commencé à écrire et composer pour un potentiel EP de rap musique plus «sérieux». ?
J'aimerais ça le finir d'ici 2019 pis en faisant ce post là, j'me dis que ça va me forcer à le faire pour vrai hahaha! Sinon ben... vous pourrez venir me shame ici le 1er janvier prochain. D'ici là, j'me donne le défi d'écrire un peu à chaque jour pour pogner un rythme.
TK C'EST ÇA LÀ. BYE! xx

" Si l’histoire a retenu Gandhi plus que tous les autres, ce n’est pas parce qu’il représentait la voix unanime de l’Inde, mais en raison de...

" Si l’histoire a retenu Gandhi plus que tous les autres, ce n’est pas parce qu’il représentait la voix unanime de l’Inde, mais en raison de l’attention que la presse britannique lui accorda, et de la notoriété qu’il retira de son inclusion dans d’importantes négociations avec le gouvernement colonial britannique. Se souvenir de ce que l’histoire est écrite par les vainqueurs permet de comprendre l’origine du mythe qui l’entoure.
L’aspect le plus lamentable de la prétention pacifiste selon laquelle l’indépendance de l’Inde est une victoire de la non-violence, c’est qu'elle s’intègre parfaitement dans l'entreprise de falsification de l’histoire qui sert les intérêts des états impérialistes tenants de la suprématie blanche ayant colonisé les pays du Sud. Le mouvement de libération de l’Inde a échoué. Les Britanniques n’ont pas été forcés de quitter le pays. En réalité, leur domination coloniale s’est simplement transformée en une domination néocoloniale. Quel genre de victoire autorise le camp des perdants à dicter les termes et l’échéancier de la prise de pouvoir des vainqueurs ? Les Britanniques approuvèrent la nouvelle constitution et confièrent le pouvoir à des successeurs triés sur le volet. Ils attisèrent les flammes du séparatisme religieux et ethnique afin que les Indiens se disputent entre eux, qu’ils ne connaissent ni la paix ni la prospérité, et qu’ils restent dépendants de l’aide militaire et des divers soutiens des états euro-américains. L’Inde est toujours exploitée par des multinationales euro-américaines (bien que de nouvelles entreprises indiennes se joignent désormais au pillage du sous-continent). Elle fournit toujours des ressources et des marchés pour les états impérialistes . De bien des manières, la pauvreté de son peuple s’est aggravée, et l’exploitation y est devenue plus efficiente. L’indépendance vis-à-vis du régime colonial a accru l’autonomie de l’Inde dans certains domaines, et a certainement permis à une poignée d’Indiens d’occuper les postes de pouvoir, mais l’exploitation et la marchandisation des communs s’est intensifiée. L’Inde a échoué à se libérer d’un oppresseur étranger facilement repérable. Désormais, tout mouvement de libération souhaitant y abolir un capitalisme domestique et un gouvernement bien plus développés qu’auparavant devra affronter les dynamiques parasitaires du nationalisme et des rivalités ethno-religieuses. Dans l’ensemble, le mouvement indépendantiste a échoué.
(Extrait du livre "Comment la non-violence protège l'Etat", que nous traduisons en ce moment, dispo en précommande ici :http://editionslibre.org/…/prevente-comment-la-non-violenc…/)

Un article essentiel

Un article essentiel.
" En Afrique, les ONG comme 350.org ne sont que de nouveaux missionnaires « verts » (ou éco-missionnaires) qui continuent le travail de leurs prédécesseurs : civiliser les derniers sauvages, s’assurer que tous les Africains sont connectés à l’économie de marché mondialisée afin qu’ils deviennent eux aussi des consommateurs. D’aucuns diraient que c’est ce que veulent les Africains. Ce qui est probablement vrai, dans une certaine mesure. Dans la mesure où après des siècles de colonialisme, il est attendu que les colonisés aient les aspirations qu’on leur a inculquées, qu’ils soient habitués au système colonial. Comme nous le sommes en France. Combien sont ceux qui réalisent que le salariat n’est qu’une forme moderne d’esclavage ? Même chose dans tous les autres États — qui sont le résultat non pas de processus démocratiques et de volontés populaires, mais de l’imposition par la violence de la volonté d’une poignée au plus grand nombre (le produit d’une colonisation plus ou moins récente). Malheureusement, les voix des dernières populations qui ne veulent pas de ce « progrès » et de ce « développement » ne sont guère médiatisées. Qui s’intéresse à la volonté et au sort des Pygmées des forêts d’Afrique centrale, par exemple ?"

Les voitures électriques, les panneaux solaires, les éoliennes, etc

Les voitures électriques, les panneaux solaires, les éoliennes, etc., sont autant de catastrophes écologiques supplémentaires. La continuation de la civilisation industrielle, même à base de technologies "vertes", n'est ni souhaitable ni viable :
« Selon le CNRS, il faudra plus de métaux dans les 30 prochaines années que ce qu’ont consommé les 500 générations précédentes. "Pour répondre à ces besoins exponentiels, il faudra effectivement améliorer le recyclage, mieux éco-concevoir les produits, développer des stratégies de substitution, lutter contre l’obsolescence programmée, mais aussi ouvrir des mines tous azimuts, conclut Guillaume Pitron. Ici et ailleurs." »
Autrement dit (version sans langue de bois) : tout ceci est grotesque et ne va faire que perpétuer le désastre.
Nous devons nous opposer aux fausses solutions et les dénoncer.

❤️❤️❤️ Une voix à faire entendre et à faire circuler puisqu'on cherche à la faire taire

❤️❤️❤️ Une voix à faire entendre et à faire circuler puisqu'on cherche à la faire taire.
TEXTE (Damien Kalune):
"Mesdames et messieurs, approchez approchez! On recrute, on recrute! Le moment est venu que nous nous réveillions, que nous nous élevions tous ensemble pour la nature, pour l'amour de nos animaux, pour l'amour de nos plantes et de tous nos végétaux! Mais tous unis, nous sommes un! Nous voulons, nous pouvons, nous allons changer le Monde!"
On recrute des glaneurs de poubelles, préparateurs de manif
des crieurs de ruelle et des bloqueurs de périph
des faiseurs de soupe populaire,
esprits créatifs, penseurs libertaires
Des paysans révoltés, restaurateurs vegan
Et des dresseurs de tentes au bord du canal
on recrute des ouvreurs de cage
des gens qui ont dans le cœur la notion de partage
des créateurs de mode sur coton équitable
chanteurs qui jouent gratos sur violon et guitare
toute personne habitée d'un amour véritable
ça sera long et délicat, mais...
REFRAIN
On a besoin de Vous, on veut changer le Monde
On a besoin de frondes, de graines et de cailloux
On a besoin de fous qui pensent que ça ne tourne pas rond
On a besoin d'Amour pour tenir le coup! (X2)
On recrute des passionnés des oiseaux
des pêcheurs qui respectent ce qu'ils sortent de l'eau
des vendeurs en AMAP, des producteurs locaux
l'apiculteur est seul face à Monsanto
on recrute des sourires et des camarades
capables dans le pire de se donner l'accolade
vignerons rebelles, ou banquiers repentis
des zadistes qui se dressent contre les projets inutiles
des lanceurs de bombes de graines
des hackers, par centaines, des faucheurs volontaires
des journalistes, des vrais, qui vont chercher l'information
et refusent de se la faire dicter
REFRAIN
On recrute de belles âmes pour l'accueil des réfugiés
et des voleurs de chaises à la BNP
Des protecteurs des grands singes, d'une nature sans défense
qui dénoncent un tourisme à dos d'éléphants
des lanceurs d'alerte, et parfois de cailloux
on recrute des poètes, des concepteurs de Yourtes
des clowns activistes, humoristes engagés
Maraichers urbains dans des jardins partagés
on a besoin de sages qui connaissent les plantes
détenteurs d'une médecine différente
on recrute des peintres au grand cœur
pour colorier le monde de toutes les couleurs!

" Ce projet d’usine prétend introduire en France un système de torréfaction de pellets expérimenté aux Etats-unis qui vise à produire un...

" Ce projet d’usine prétend introduire en France un système de torréfaction de pellets expérimenté aux Etats-unis qui vise à produire un substitut "renouvelable" au charbon pour les grandes centrales thermiques françaises. En fait, une nouvelle et édifiante opération de "Green Washing" pour sauver le système énergivore qui nous a conduit au désastre présent en le repeignant de vert. L’ampleur du projet et les quantités astronomiques de matière végétale brute qu’il chercherait à transformer en charbon, jusqu’aux racines des arbres abattus, laisse entrevoir une désertification à grande vitesse des fragiles sols de notre Montagne.
Au cours des dernières décennies, un système d’exploitation industrielle de forêts de résineux -plantées au début du siècle- a déjà mis une partie des sols pauvres de notre région à rude épreuve : sur-mécanisation, coupes rases systématiques, désouchages, engrais, insecticides, lessivages des sols à nu par les pluies abondantes. Alors que la catastrophe des ces méthodes d’exploitation brutales commence à crever les yeux, ce projet d’usine intervient comme une prime à la poursuite de cette logique suicidaire.
Le développement de l’énergie "biomasse", ici comme ailleurs, cherche à mettre "au travail" la forêt dans son ensemble et c’est aussi aux belles forêts de feuillus du plateau que ce monstre glouton veut commencer à s’attaquer. Ces forêts mixtes qui avaient repoussé naturellement et en désordre sur les terres abandonnées par l’exode rural dans ce pays de landes, de tourbière et d’élevage, font aujourd’hui l’objet de tous les calculs.
Pour nous qui parlons ici il ne s’agit pas juste d’un problème d’usage des ressources, ou de préservation de notre "cadre de vie" particulier, mais d’une lutte pour affirmer une autre relation à un monde dont nous ne sommes, en tant qu’espèce, qu’une petite fraction. Comme beaucoup d’entre vous, nous avons décidé de tourner le dos à cette course frénétique de l’espèce vers sa propre destruction. Le destin funeste de cette forme là de l’humanité n’est pas le nôtre. Nous, terriens parmi la diversité des terriens, voulons emprunter un chemin inverse et défendre ce qui rend la vie possible. C’est la nature même qui nous pousse, par la violence de ses "réactions" (dont nous n’avons encore rien vu), a ne plus rien laisser passer de ce qui ajoute au pillage généralisé.

Les puces rêvent de s’acheter un chien et les rien rêvent de ne plus être pauvres, ils rêvent d’un jour magique où la chance tomberait du...

Les puces rêvent de s’acheter un chien et les rien rêvent de ne plus être pauvres, ils rêvent d’un jour magique où la chance tomberait du ciel, en pluie drue ; mais la bonne fortune n’est pas tombée hier, elle ne tombera pas aujourd’hui, ni demain, ni jamais, elle ne tombe même pas en pluie fine, bien que les rien la réclament, bien que leur main gauche les démange, bien qu’ils se tiennent debout sur leur seul pied droit, ou commencent l’année avec un balai neuf.
Les rien: les enfants de personne, maîtres de rien.
Les rien : les personne, les niés, ceux qui courent en vain, ceux qui se tuent à vivre, les baisés, les éternels baisés :
Qui ne sont pas, bien qu'ils soient.
Qui ne parlent pas une langue mais un dialecte.
Qui n’ont pas de religion mais des superstitions.
Qui ne sont pas artistes mais artisans.
Qui n’ont pas de culture, mais un folklore.
Qui ne sont pas des êtres humains mais des ressources humaines.
Qui n’ont pas de visage mais des bras.
Qui n’ont pas de nom, mais un numéro.
Qui ne figurent pas dans l’histoire universelle mais dans la presse locale.
Les rien qui ne valent pas la balle qui les tue.
Sueñan las pulgas con comprarse un perro y sueñan los nadies con salir de pobres, que algún mágico día llueva de pronto la buena suerte, que llueva a cántaros la buena suerte; pero la buena suerte no llueve ayer, ni hoy, ni mañana, ni nunca, ni en lloviznita cae del cielo la buena suerte, por mucho que los nadies la llamen y aunque les pique la mano izquierda, o se levanten con el pié derecho, o empiecen el año cambiando de escoba.
Los nadies: los hijos de los nadies, los dueños de nada.
Los nadies: los ningunos, los ninguneados, corriendo la liebre, muriendo la vida, jodidos, rejodidos:
Que no son, aunque sean.
Que no hablan idiomas, sino dialectos.
Que no profesan religiones, sino supersticiones.
Que no hacen arte, sino artesanía.
Que no practican cultura, sino folklore.
Que no son seres humanos, sino recursos humanos.
Que no tienen cara, sino brazos.
Que no tienen nombre, sino número.
Que no figuran en la historia universal, sino en la crónica roja de la prensa local.
Los nadies, que cuestan menos que la bala que los mata.
Eduardo Galeano (Montevideo, Uruguay 1940-2015) – Le livre des étreintes (El libro de los abrazos, 1989)

"

"...The sex trade is built on colonialism and racism, as well as misogyny. Whether it is the overrepresentation of African American girls and women in prostitution in the US, or the targeting of indigenous and native women and girls in countries such as Australia, New Zealand and Canada, it is clear that rich, powerful, white men consider it their 'right' to use such women and girls as commodities."
" Oxfam is supposed to put vulnerable women and children at the centre of its efforts, and yet some of the organisation’s most senior male officials appear to have done the opposite. It is nothing short of a disgrace that prostitution apologists somehow create a defence of these vile sexual predators by suggesting that the women and girls lured into the sex trade are somehow making a “choice”, and are “professionals” doing a “job”. These women and girls are being abused and exploited by men who are paid huge salaries to make their lives less horrendous. "

Mais c’est encore lorsqu’il s’alimente que l’esclave moderne illustre le mieux l’état de décrépitude dans lequel il se trouve

Mais c’est encore lorsqu’il s’alimente que l’esclave moderne illustre le mieux l’état de décrépitude dans lequel il se trouve. Disposant d’un temps toujours plus limité pour préparer la nourriture qu’il ingurgite, il en est réduit à consommer à la va-vite ce que l’industrie agro-chimique produit. Il erre dans les supermarchés à la recherche des ersatz que la société de la fausse abondance consent à lui donner. Là encore, il n’a plus que l’illusion du choix. L’abondance des produits alimentaires ne dissimule que leur dégradation et leur falsification. Il ne s’agit bien notoirement que d’organismes génétiquement modifiés, d’un mélange de colorants et de conservateurs, de pesticides, d’hormones et autres inventions de la modernité. Le plaisir immédiat est la règle du mode d’alimentation dominant, de même qu’il est la règle de toutes les formes de consommation. Et les conséquences sont là qui illustrent cette manière de s’alimenter.
Mais c’est face au dénuement du plus grand nombre que l’homme occidental se réjouit de sa position et de sa consommation frénétique. Pourtant, la misère est partout où règne la société totalitaire marchande. Le manque est le revers de la médaille de la fausse abondance. Et dans un système qui érige l’inégalité comme critère de progrès, même si la production agro-chimique est suffisante pour nourrir la totalité de la population mondiale, la faim ne devra jamais disparaitre.
L’autre conséquence de la fausse abondance alimentaire est la généralisation des usines concentrationnaires et l’extermination massive et barbare des espèces qui servent à nourrir les esclaves. Là se trouve l’essence même du mode de production dominant. La vie et l’humanité ne résistent pas face au désir de profit de quelques uns.
(De la servitude moderne)

Vous êtes sur la terre pour accomplir de grandes choses, pour découvrir et rayonner dans votre mission de vie

Vous êtes sur la terre pour accomplir de grandes choses, pour découvrir et rayonner dans votre mission de vie. Et pour y arriver, ça commence par avoir une vision claire, autant dans votre vie personnelle que professionnelle. Excellente soirée tous. ?

" Si, après un changement de ta part, certains ne te reconnaissent pas, et que le doute s'installe, place-toi devant un miroir et prends le temps de...

" Si, après un changement de ta part, certains ne te reconnaissent pas, et que le doute s'installe, place-toi devant un miroir et prends le temps de voir si tu peux te regarder en face. SI oui, fais disparaître le doute, tu as fais les bons choix." Excellente suite de journée tous. ?

Si ce matin, tu as du mal à te lever parce que tu es découragé, lève-toi quand même! Si ce matin, tu te rends à ce travail, que tu détestes...

Si ce matin, tu as du mal à te lever parce que tu es découragé, lève-toi quand même! Si ce matin, tu te rends à ce travail, que tu détestes tant, à reculons, remets-toi dans le bon sens quand même! Si ce matin, tu trouves la vie injuste parce que tu as perdu un être cher, restes dans la justice quand même! Si ce matin, tu as décidé de tout laisser tomber, ne lâche pas tes rêves des bras quand même! Si ce matin, tu penses que ta vie n'est qu'échec et des à peu près, pense à tous ces gens qui sont partis de rien! Pense à cette évidence: tu n'es pas sur terre pour rien. Pense à la force de la foi et de la persévérance. Ne regarde pas ceux qui ont la vie facile, sais-tu où en est leur estime de soi? Leur dignité? Leur fierté de réaliser soi-même leurs rêves?! Ose! Tente! Fais! Tu tombes, tu te relèves, tu te relèves, tu marches, tu cours et tu voles! La réussite est derrière la frustration. La réussite arrive toujours le jour où tu es à bout de force et que tu insistes quand même! Ton esprit a des capacités illimitées, mais avec quoi le nourris-tu? Excellent lundi tous. N'oubliez pas d'être heureux et de rendre votre bonheur contagieux! ?

Derniers avis